Guitares sur un bateau ivre à Berlin & Lyon – Participez !

100 guitares sur un bateau ivre est un projet évolutif créé par Gilles Laval en 2017, composé initialement pour 100 guitares électriques, inspiré du poème d’Arthur Rimbaud « Le bateau ivre ». Il se réinvente, à chaque nouvelle re-création dans de nouveaux contextes.

Pour cette nouvelle escale nous proposons en partenariat avec Nicolas Bonadio, d’embarquer 40 guitaristes, 20 de Lyon et 20 de Berlin dans une nouvelle  aventure.

Les deux groupes se rejoindront en juin 2022 pour un concert à Lyon, suivi d’un concert à Berlin en septembre.

Les répétitions auront lieu d’avril à septembre, entrecoupées de web conférences pour les échanges entre participants(es). L’espace Learning Center est  mis à disposition de toutes et tous pour faciliter l’apprentissage.

REJOIGNEZ-NOUS!

Si vous êtes une ou un guitariste avec plus de 3 ans de pratique agé(e) de moins de 30 ans(*)

Conditions de participation

  • Avoir moins de 30 ans(*)
  • Avoir au minimum 3 ans de pratique de la guitare
  • Être autonome en matériel : guitare, ampli et pédales d’effets
  • S’engager à être présent à toutes les répétitions, aux conférences web et aux concerts
  • Être autonome dans l’apprentissage des pièces de la création grâce à notre espace d’apprentissage
  • Être de la région de Lyon ou de Berlin
  • Avoir des documents de voyage valides pour voyager en France et en Allemagne
  • Respectez à tout moment toutes les réglementations liées au COVID-19 en France et en Allemagne

Planning

Le projet se déroulera d’avril à septembre 2022.
Nouveau planning au 5 avril (cliquez pour agrandir) :

Des questions?

Si vous avez des questions sur le processus de sélection, le projet, la musique ou toute autre chose, n’hésitez pas à nous envoyer un message à contact@gsubi.com. Nous répondons généralement dans les 2 jours.

Notes

(*) Les restrictions d’âge sont imposées dans le cadre de l’échange entre Lyon et Berlin soutenu par l’Office Franco-Allemand pour la Jeunesse OFAJ/FGYO. Nous avons donc dû nous limiter à 40 « jeunes » guitaristes alors qu’on aurait aimé jouer à 100, avec toutes les diversités possibles et souhaitées. Nous chavirerons de joie, nous l’espèrons, même avec des conditions réduites.