100 guitares sur un bateau ivre

«100 guitares sur un bateau ivre» est un projet évolutionnaire créé par Gilles Laval en 2017, composé pour 100 guitares électriques.

La particularité du projet est de proposer à chaque nouvelle «escale» dans une nouvelle ville, une re-création en faisant appel à des musiciens et des structures locales.

C’est un projet de co-construction et d’apprentissage pour une création «éco-poétique» sur le thème de l’océan. Sur la base du poème d’Arthur Rimbaud, les guitares électriques – instrument populaire – sont utilisées sous toutes les formes possibles, pour explorer une écriture contemporaine dédiée à cette création.

« Dans les clapotements furieux des marées
Moi l’autre hivers plus sourd que les cerveaux d’enfants,
Je courus ! Et les Péninsules démarrées
N’ont pas subi tohu-bohus plus triomphants. »

— Rimbaud, “Le Bateau Ivre”, dans Œuvres complètes [Poésies (1870-1871)], Paris, Flammarion, 2010 (p. 130).

Au-delà de la musique, ce projet espère créer des liens durables entre des musiciennes et les musiciens de tous horizons. Il les invite à travailler en équipe et les encourage à prendre d’autres initiatives pour explorer d’autres créations et rencontres musicales.

A la fois exigeant et ludique, le projet utilise de nouveaux médias tels que la vidéo et des tutoriels sur le Web pour inventer de nouvelles formes de transmission et de nouvelles formes d’écriture utilisables par tous.

La création

La création rassemble 100 guitaristes électriques de tous âges, de toutes esthétiques et de tous niveaux autour d’un voyage hors du commun pour instaurer la confiance, la cordialité et pour obtenir des résultats tangibles.

Le(s) concert(s) de fin de session se déroulent en extérieur : les 100 guitaristes sont répartis sur les 4 scènes représentant les 4 points cardinaux, le public est au centre de l’immersion sonore et visuelle.
Une version nocturne est également possible.

Entre rock et écriture contemporaine, recherche sonore et improvisation, cette pièce transporte le spectateur dans un univers onirique où se mêlent mélodies captivantes, passages sonores, univers aquatiques et tempêtes de notes.

Tout au long du processus de fabrication et entre les séances de répétition, chaque participante et chaque participant peut, quel que soit son niveau, trouver toutes les informations nécessaires à la réalisation du projet sur un site de ressources dédié à la création (enregistrement audio, vidéo, tutoriels…).

Transmission

Le projet s’adresse aussi bien aux amateur(e)s qu’aux guitaristes expérimenté(e)s ou professionnel(le)s.

L’écriture a été pensée pour rendre la pièce accessible au plus grand nombre.

Les deux contraintes pour s’inscrire sont d’avoir des expériences en guitare et/ou musicales dans toutes sortes de milieux, et d’être autonome en terme d’équipement (une guitare, un ampli, une pédale de saturation).

L’oralité étant plus importante que l’écriture dans la musique populaire, nous avons conçu un système de transmission dédié à ce projet, qui peut convenir aux musiciennes et musiciens capables de lire la musique ou non.

Un site internet dédié au projet ainsi qu’une chaîne youtube sont mis à jour à chaque re-création. Chaque participante et chaque participant peut trouver à tout moment lors de la construction du projet, toutes les ressources nécessaires pour apprendre les différentes parties via ces deux supports.

Le projet s’adresse aussi bien aux amateurs qu’aux guitaristes expérimentés ou professionnels.

L’écriture a été pensée pour rendre la pièce accessible au plus grand nombre.

Les deux contraintes pour s’inscrire sont d’avoir des expériences guitare et / ou musicales dans toutes sortes de milieux, et d’être autonome en terme d’équipement (une guitare, un ampli, une pédale de saturation).

L’oralité étant plus importante que l’écriture dans la musique populaire, nous avons conçu un système de transmission dédié à ce projet, qui peut convenir aux musiciens lisant ou non.

Un site internet dédié au projet ainsi qu’une chaîne youtube sont mis à jour à chaque recréation. Chaque participant peut trouver à tout moment lors de la construction du projet, toutes les ressources nécessaires pour apprendre des différentes parties via ces deux supports.


Terminologie spécifique

Le thème de l’océan et le lien avec le poème de Rimbaud sont omniprésents, notamment dans les titres des chansons, et dans les nominations de certains passages, invitant ainsi les participantes et les participants à une immersion aquatique et poétique.

Aussi pour simplifier les échanges, nous avons choisi quelques termes spécifiques :

«Les skippers» sont les personnes qui animent les groupes en collaboration avec Gilles Laval, lors des répétitions et des concerts.

Le «noyau dur» est composé de 15 à 25 guitaristes cooptés par les partenaires et les skippers. C’est l’un des éléments constitutifs de ce projet : ils deviennent référants dans la deuxième partie du projet avec la création des 4 groupes dans lesquels ils seront répartis.

En savoir plus sur les océans

Les océans couvrent environ 70% de la Terre et représentent 97% de toute l’eau de la planète. L’eau est un élément essentiel de la vie, les océans sont des lieux d’une biodiversité (encore) extraordinaire. Les océans sont également responsables de la moitié de l’oxygène que nous respirons, ils sont une source à la base de nos chaînes alimentaires, et une ressource énergétique qu’il devient désormais urgent à épargner.

En même temps, et de manière absolument significative, nous rejetons dans ces mêmes océans les eaux usées, les ordures (on parle d’un 6ème continent de plastique dans le Pacifique!) Et les déchets industriels.

Voir le rapport 2016 des Nations Unies: Un processus régulier de rapport et d’évaluation à l’échelle mondiale de l’état du milieu marin, y compris les aspects socio-économiques (processus régulier), par exemple : le résumé, son intro p. 1 et les 10 thèmes majeurs pp. 7-10.